SacchaRhum, de la plante à l’élixir

SacchaRhum propose une plongée dans l’Odyssée du rhum, une itinérance au cœur d’une sublime métamorphose : de la plante à l’élixir. Marie-Galante a été l’unité de lieu de cette exploration. Trois saisons de coupe de la canne, des heures d’observations dans l’usine sucrière et les distilleries pour une série de tableaux photographiques accompagnés d’une résonance poétique avec des textes de Max Rippon.

< Arawak (2018)

Je danse avec la canne brune
Je ne l’ai pas épousée sous les lunes claires en rut Elle m’a été imposée
Fers aux pieds
Le tranchant émeraude de son feuillage
Souvent a lardé mon corps
Je le prends contre mon sein

Pourtant
À l’abri de ses silences

Pour tracer les voies marronnes
Sur les rives incertaines et mouvantes

De ma liberté

Volupté (2018) >

Po an mwen nwè kon
Kaka gwo-siwo
Aprè déjiné vizou et bwè
Dlo bandé
Kò an mwen pran fòs Doubout an tras
An ka pisé sik nwè Toupannan tèt an mwen
Ka jiklé san li menm osi
Apa pou di an pèdi lakat
Sé konsa nou fèt pou viv an fit é fant Pas ou pa janmé savé
Pou ki moun gla ké sonné an midi

< Totem (2017) Changer son angle

Coquette sucrée elle s’impose

Sensualité (2016)

Toi géreur qui a marqué mon corps
Du haut de ton cheval cabré
Tes bottes luisantes à l’égal de ma peau nacrée de sueur Tes doigts plantés dans ma chair qui garde mémoire
Ma souffrance a fait corps au destin infligé

Alain Darré, Auteur-photographe, Maître de conférences en SciencesPolitiques, à l’initiative du projet et du livre SacchaRhum. www.alain-darre.com

Max Rippon est un poète et écrivain Marie-Galantais. Poésie, racontage et récit écrits en créole et en français composent son oeuvre. Le Dernier Matin,( éd.Jasor) son récit autobiographique, est un classique de la littérature antillaise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.